Distinguished gentleman’s ride : noeuds pap’ et Bonneville

motos_old_school_participation_record
Arrête de twitter, oublie le repassage et la vaisselle, remise tes outils et inscris tes enfants à un stage d’arts plastiques appliqués : tu n’as plus le temps pour toutes ces broutilles, il te reste à peine 10 jours – heureusement que tu as encore quelques RTT sous le coude – pour apprendre par coeur et sans sourciller ton manuel des convenances, du savoir-vivre et des bonnes manières. Le 27 septembre, c’est le rendez-vous mondial des motards qui ont de la classe, du coeur et des motos pas mal non plus, la grande cérémonie internationale du chic et du dandysme : le distinguished gentleman’s ride. Pour le sud, c’est à St Raphaël que ça se passe, grâce à un Laurent, homme orchestre et hyper investi, président de l’association des Dandy Riders.

C’est à Sydney, sur fond d’outback et de kangourous, qu’un pari follement audacieux est lancé : non, être motard, ce n’est pas seulement porter du cuir, faire des burn et mettre plein gaz. En 2012,  la première distinguished gentleman’s ride est lancée avec pour philosophie du caritatif chicissime et du deux-roues old school. Cette première édition est un succès, si bien qu’en 2015 c’est un peu plus de 30 000 participants et de 400 villes autour du monde qui se prennent au jeu. Il est temps de sortir ta pochette en soie et ta redingote, ton élégante robe Kennedy et ton petit doigt levé – même si, on le reconnaîtra aisément, ce n’est ni très pratique, ni très sûr pour une prise en main optimale de ton guidon bracelet – et de sauter à pieds joints avec enthousiasme, euphorie, dignité et retenue dans la grand messe annuelle du style.

Les Dandy version sud : Yeeeaaaaahhhh !

Parce que l’année dernière a été festive et jouissive, Laurent, fondateur-président et homme couteau suisse de l’association Dandy Riders n’a pas boudé son plaisir de retrousser les manches de sa jolie veste ajustée pour s’atteler, une nouvelle fois, à

Lolo Dandy riders

Lolo Dandy riders

l’organisation du Distinguished dans le sud. « En 2014,  pour la première édition sud-est, les participants ont adhéré complètement au concept. Venir avec ses bonnes manières, son costume 3 pièces et participer à la lutte contre le cancer de la prostate. »

Alors, pour 2015, il repart au combat, car ce ride lui tient à coeur pour plusieurs raisons, « je trouve que l’esprit colle parfaitement à la philosophie des membres de l’association Dandy Riders : rouler en moto et apprécier les belles choses sous toutes leurs formes; mais aussi pour des raisons plus personnelles : il y a peu de temps, un membre de ma famille très proche a été touchée par le cancer, ce qui m’a évidemment sensibilisé au côté caritatif de l’événement. »

Et comme faire les choses à moitié, c’est pas vraiment son genre à Lolo, il se saisit de l’occasion pour rendre le ride un peu plus sexy en terminant la journée avec buffet et concert sous les pins varois, « le but c’est d’apprendre à se connaître, avoir le temps de se rencontrer, de discuter. »

Cannes – Palm Beach, ses stars et ses motards

La pression monte à J-10, beaucoup de stress pour Laurent qui se bat, comme un groupie noeud_papde Mylène F. pour obtenir un autographe sur sa fesse droite, entre papiers administratifs, derniers détails du programme et améliorations de l’édition passée. «  On est quand même la deuxième ville en France, juste après Paris, en terme de participants et de dons. » Autant dire que Laurent a huit bras, cinq pieds et vingt trois mains.

Cette année, le départ est pris depuis le Palm Beach de Cannes – et ouais ! – suivie d’ une balade en bord de mer jusqu’à Saint Raphaël, une route dont la beauté des paysages distinguishedfait saliver le rédac’ chef du National Géographic. «  La grande nouveauté, c’est la voiture balai mise en place. Certains bikers ont hésité à nous rejoindre par peur de se retrouver seul au monde en cas de panne. » Problème résolu. Au point d’arrivée, c’est un village expo éphémère qui voit le jour avec stands partenaires – dont 21 grammes motorcycles – déjeuner sur l’herbe et concert live.

Un programme qui sent aussi bon que ta sellerie cuir made by Sellerie Connection mais compliqué à finaliser à cause de l’inertie de groupe : «  On explose les compteurs, environ 150 motos et 250 participants, par contre, il faut régler toutes les formalités avant le départ : décharges, inscriptions au ride et au buffet etc…. »

Donc, pour tous les détails du ride et surtout pour finaliser ton inscription :

c’est ici et maintenant 

distinguished_team

Crédit photos Kanak  – Page Facebook

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.