SidPour certains, la vie est une chienne : balancés avec dédain dans le container au coin de la rue entre trois sacs plastiques éventrés et deux poubelles débordantes, honnis par la société pour cause de recyclage, bannis une fois remplie leur mission de contenant – plus d’essence, j’te jette ! -. Une destinée de bidon, c’est vraiment moche.

Jusqu’à ce jour béni où ces apatrides bien moulés, résistants encore et toujours aux chocs longtemps encaissés, ont retrouvé une âme sous les doigts d’Olivier Mercier, artiste touché par ces matériaux en perdition.

résistanceS’ouvre alors à eux, une existence nouvelle, sous forme de visages un peu étranges, un peu énigmatiques et franchement attachants,  «  librement inspirés de l’art du masque dans les sociétés africaines ». Une farandole archaïque et colorée « chargée de sens, de symboles, de pouvoirs magiques, de croyances et de traditions » comme l’explique Olivier.

Du polymère tellement vivant, une galerie de portraits et de personnages bien présents qui expriment – s’affranchissant de leur nature artificielle -, amusés et enjoués, ce trait d’union entre une société ultra moderne, plastifiée et un retour au source, à la valeur intrinsèque des objets. C’est ce qui plaît à Olivier, « j’aime bien cette idée de donner une seconde vie à ces objets usuels de la vie quotidienne, mis au rebut, devenus inutiles, sans intérêt, ni fonction, pour les « réincarner ». »

Enfin, ils sortent de l’ombre. Et tu peux venir faire leur connaissance durant un mois au show-room Robinson M.

Crédits  photos masques : Edith Andreotta

Site Olivier Mercier

Page Facebook

Robinson M – Show-room – boutique

10 rue Delille – 06000 Nice – Site Robinson M

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.