Let’s party avec Module-D

IMG_0995bis

Comment y échapper ? Quand tu sais bien, Anakin Luis que l’évangile selon 21 grammes c’est de réveiller The builder inside you. Du coup, lorsque Module-D inaugure, à Nice, la semaine passée, son espace dédié aux faiseurs, aux concepteurs, aux créateurs, on ne s’est pas vraiment fait prier pour cocktailiser et découvrir cette plateforme hyper bien outillée et pluri-compétences.

IMG_0987bisCa sent l’esprit vif et aiguisé, l’ardeur et l’envie de créer. Module-D, plateforme d’accompagnement à la création numérique dédiée aux professionnels, c’est la pépinière – mais taille XXL – des artistes qui ont des projets mais qui sont en panne de concret, des savants touche-à-tout qui veulent échanger nouvelles techniques et future conception, mais pas que. Marina, fervente supportrice présente à l’inauguration et CEO de HNC, est – on peut le dire ! – conquise : « le concept est unique et innovant. Enfin un fablab (contraction de fabrication et de laboratoire, tout un programme !) collaboratif où les gens viennent à la fois créer leurs projets, faire leurs protos et se former, sur machines ou sur logiciels. Je les connais depuis 3 ans, sous le nom, alors, de Tradmatik et je les vois évoluer vers toujours plus d’ouverture, d’intelligence et de partage d’idées. Leur entrepôt/hangar/bureau/lounge/salle de cours est juste géniale, on a envie d’y passer du temps, de venir y creuser des idées qui trottent dans la tête, et justement ça tombe bien, ça les éclate ! Du coup, on peut côtoyer des designers, des passionnés … de motos par exemple !… et voir des projets prendre forme et vie, je ne peux dire qu’un mot : « j’adore ».! »

La poésie de l’outil

IMG_0994bisEnthousiasme partagé pour Philippe, envoyé spécial 21 grammes, qui voit dans ce nouveau concept du co-making, pas mal de positif : « si t’es jeune créatif, tu peux profiter de l’expérience des pros dans leur domaine de prédilection et bénéficier d’une expertise fiable concernant ton projet. Et si t’as une idée un peu plus aboutie, tu réduis les coûts de fabrication vu que la plupart des solutions techniques sont sur place. » Tu sautes l’étape de la sous traitance et tu passes par la case du DIY. Tu l’auras sans doute remarqué, Anakin Luis, avec ton sens de la psychologie poussé aux limites de l’extrême, on est plutôt emballés par cette plateforme. Mais faut dire que Module-D a su faire de l’oeil à Philippe, l’homme qui murmure à l’oreille des tournevis, en déballant un parc machines qui le fait encore saliver, « un laser C02 et la machine de découpe 3 axes pour matériau tendre…J’en rêve ! Et puis j’ai trouvé très sympa, aussi, cette idée de matériauthèque qui permet de t’ouvrir à des éléments que tu ne connais pas. »

Tu veux, toi aussi, plonger dans le bain bouillonnant de la création en découvrant ce temple du DIY ?

Pour les détails techniques, c’est ici :

le site et la page Facebook

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.