Ton Wheels était presque parfait

L’édition 2015 approche René Jean… tu frétilles à l’idée d’empoigner la chair de ta chair, ton sang, tes entrailles,

Un petit effort, René Jean, si tu veux pas te prendre la tête au Wheels, concentre toi et prépare un sac digne de ce nom.

Un petit effort, René Jean, si tu veux pas te prendre la tête au Wheels, concentre toi et prépare un sac digne de ce nom.

fallait pas qu’elle s’en aille, ta dernière acquisition : la moto de ta vie, celle dont la prépa. a duré 9 mois pour accoucher finalement du summum du custom. Et, avec la naïveté qui te caractérise, René Jean, tu t’imagines déjà avec tes potes motards ridant à travers des plaines immenses, te pavanant nonchalamment sur la plage et profitant des instants merveilleux que t’offre la vie. Mouais…René Jean, un Wheels, ça se prépare. Il te faudra un peu plus qu’un duvet et ton couteau pour rendre ton trip inoubliable. Rien que pour toi, une check list hyper utile afin que tu puisses prendre en main ton destin d’aventurier.

Number 10 : 3 paires de chaussettes sèches

C’est un conseil inutile me reprocheras tu René Jean. Détrompe toi. Plus d’un motard s’est lamentablement retrouvé les pieds congelés, cloué sur place par des ampoules qui rendaient sa traversée sauvage insurmontable. Offre toi des pieds standing Firestone Deluxe, René Jean et tiens toi le pour dit.

Number 9 : Un poncho

On le sait tous, René Jean, t’es beau gosse et t’as peaufiné ton look et celui de ta moto jusqu’à l’extrême. Mais la pluie est ton ennemie. Elle s’abat sans prévenir sur ton joli petit visage et tes cheveux gominés, détrempe avec rage ton jean et ta chemise Eat Dust. Ne te décourage pas et tiens lui tête vaillamment en enfilant ton poncho. Comme disait avec sagesse mes grands-parents : « le principal, c’est pas d’être beau, c’est d’avoir chaud. »

Number 8 : Un bleu de travail

Cette année, t’es pas venu en touriste. Ta moto, c’est toi qui répare ses petites défaillances et qui lui prodigue les ultimes réglages. T’es un mec, un vrai, un tatoué et quand t’enfile ton bleu, tes copains motards savent à qui ils ont à faire. Le cambouis, tu t’en amuses, l’huile de moteur, tu l’apprivoises. Et si t’es amateur de sports extrêmes, tu peux tenter le bleu mais en blanc et glorifier le style élégantmêmeenmécano.

diy-repare-ta-motoNumber 7 : Une trousse à outils

Ben oui, gros malin, parce que ton bleu/blanc, c’est bien, mais si t’as pas les outils, tu ne feras pas longtemps illusion.  Alors n’oublie pas tes clefs BTR et à oeillets, et pendant que tu y es, pense aussi à tes petits tournevis car régler ou démonter un carbu avec les doigts, c’est pas évident.

Number 6 : Un jeux ce câbles

Et oui, parce que les motos custom c’est sympa mais c’est vintage – une manière  édulcorée de dire vieux. Donc, si tu veux pas rester sur le bord de la route, seul et déconfit, regardant avec regret tes amis motards s’éloigner à vive allure pour vivre la grande aventure, prépare tes câbles et sois prêt à maîtriser ton embrayage et ton accélérateur.

Number 5 : Des bièresbieres-wheels

On n’est pas que des machines, René Jean, et ça tu le sais bien. Rider, c’est bien, mais se détendre après un ride, c’est super bien.

Number 4 : Aspirine

Parce que t’as plus 20 ans et que la bière t’en as un peu abusé la veille au soir !

Number 3 : Ton pyjama cowboy

T’as le Wheels by day – là, t’es au point – mais ne néglige pas le côté night de ton Waves. Assume ta coolitude même lumières éteintes et sors regarder les étoiles en revêtant ton « pyjama grenouillère » tout droit venu du Far West. Et profite, car c’est sans doute le seul endroit où tu pourras l’enfiler sans être immédiatement lapidé par une foule hystérique complètement hermétique aux subtilités de la mode – ou par ta femme.

Number 2 : Les mensurations de tes enfants

Tu es parti comme un aventurier solitaire, t’abreuvant du souffle de la liberté et du sentiment d’avoir brisé tes chaînes. Mais ça, c’est dans ta tête, René Jean, parce qu’en réalité, à la maison, dans la vraie vie, tu as une femme et des enfants qui gèrent comme ils peuvent cette semaine sans toi. Alors, c’est sûr, tu les as complètement oubliés – et tu fais bien, c’est ton Wheels après tout, merde ! – mais il serait peu judicieux qu’ils s’en doutent. Alors, consciencieusement, tu auras noté l’âge de tes enfants avant de partir, afin de leur ramener un T-shirt adapté à leur taille histoire de leur prouver à quel point ils t’ont manqué. Et si t’es un mec bien, ou si tu veux faire semblant, tu peux même en ramener un pour ta femme – assurance qu’une édition WW 2016 existera pour toi.

Number 1 : Encore des bières

La bière, c’est un peu ton essence. Ce serait dommage que tu tombes en panne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.